Endométriose & infertilité : quels liens ?

Dernière mise à jour : 21 déc. 2021

« Vous êtes atteintes d’endométriose, il va falloir faire rapidement des enfants Madame. » Que celles qui ont déjà entendu cette (terrifiante !) affirmation, lève la main 🙋‍♀️ A cela, il y a plusieurs raisons (mais pas au manque de bienveillance, faut pas pousser)…

La première est que souvent, la grossesse est présentée comme une « solution » à l’endométriose (juste après la pilule). En effet, en mettant en pause notre cycle menstruel, la grossesse permettrait de ne plus souffrir de certaines douleurs liées à nos fluctuations hormonales. Loin d’être une solution qui convient à toutes, elle est de plus peu pérenne puisque lorsque bébé est là et que les règles reviennent, la plupart des symptômes refont surface (et d’autres peuvent parfois apparaître 🥳).

~

Mais (heureusement ?) il y a d’autres raisons qui amènent à entendre ce genre de remarque. Dans ce post, j’ai essayé de vous résumer ce qui peut affecter la fertilité spécifiquement lorsque l’on est atteinte d’endométriose 🧐

  1. Les lésions endométriales et les adhérences peuvent entrainer un blocage ou une distorsion des organes sexuels => c'est un peu comme si Gandalf gardait certaines portes vers votre utérus : le chemin du petit ovocyte devient plus compliqué !

  2. Les endométriomes (kystes d’endométriose), en exerçant une compression sur les ovaires, entameraient la réserve ovarienne tout en altérant la qualité des ovocytes => c'est un peu comme si tatie M. avait comploté pour vous rappeler le concept d'horloge biologique (et pas qu'au repas de Noël !).

  3. Les cellules d’endométriose sécrètent une substance irritante qui pourrait impacter l’ovocyte et le sperme => c’est comme mettre un pull qui gratte, on n'en sort pas indemne après une journée !

  4. L’endomètre des Femmes atteintes d’endométriose étant différent de celui des autres Femmes, l’implantation de l’embryon peut être complexifié => c'est un peu comme mettre un drap en été : certains s'y habituent, d'autres résistent avec leur couette au péril de leur sudation (je fais partie de ce clan).

  5. Les cytokines, messagères du système immunitaire sécrétées en quantité en cas d’endométriose, peuvent impacter la fécondation et l’implantation de l’embryon => c'est un peu comme si vos messagers vous annoncez une guerre aux portes de votre temple, et que vous les ignoriez pour procréer.

  6. La dyspareunie (douleurs pendant les rapports) peut avoir un impact sur la vie sexuelle et émotionnelle du couple => c'est un peu comme manger un plat qui ne nous plait pas, on a du mal à y revenir (même si on sait que c'est bon pour la santé, tout ça tout ça).

D’autres facteurs peuvent rentrer en compte et l’endométriose n’est pas forcément l’ennemi à blâmer. C’est pour cela que je suis convaincue qu’une approche holistique est primordiale pour accompagner une Femme et un Homme sur le chemin vers la parentalité ⭕️

~

Attention néanmoins, au travers cet article, je ne voudrais pas que vous tombiez dans le piège du raccourci endométriose = infertilité. Selon les derniers statistiques, 30 à 40% de Femmes atteintes d’endométriose sont identifiées comme infertiles. Et parmi celles-ci, la moitié réussira à tout de même tomber enceinte 💪🏻 L’endométriose n’est donc pas une fin en soi (les statistiques non plus) et elle ne doit pas entamer votre espoir d’un jour devenir maman et fonder une famille 👨‍👩‍👧‍👦

~

Dans un prochain post (à retrouver sur mon instagram !), je vous proposerai 5 manières d’être actrice de votre fertilité. Et pour vous faire patienter un peu, voici la première et surement la plus importante ✨ : comprenez les causes qui affectent votre fertilité en vous entourant d'une équipe de professionnels qui vous aidera et soutiendra dans cette démarche. Des solutions précises et adaptées pourront alors en découler…


#endometriose #endométriose #endogirls #🎗 #fertilité #couple #naturopathieaufeminin #endogirls🎗️ #endowarrior #femme #endocoaching #infertilité #fertilité #souveraineté #santeholistique #naturopathie #santedelafemme

12 vues0 commentaire