Apprendre à surfer son cycle menstruel

Dernière mise à jour : janv. 28



Chaque Femme abrite en elle un processus dynamique et cyclique qui lui permet de se renouveler tous les 28 jours (environ, on est pas à quelques jours près hein) : le Cycle Menstruel. Orchestré par nos hormones hypophysaires et ovariennes, sa connaissance est une porte d’accès vers soi et son bien-être.

~

Le Cycle Menstruel est ponctué par 4 « phases » au cours desquelles notre corps est soumis à de nombreuses modifications :

  • La phase menstruelle : elle est initiée par la chute de nos 2 hormones ovariennes, les œstrogènes et la progestérone. C’est la période où notre corps évacue l’endomètre qui s’était formé sur les parois de notre utérus le cycle d’avant, et avec lui l’ovocyte pas fécondé. Pas de panique, si le petit ovocyte est devenu ovule (c’est à dire qu’un spermatozoïde s’y est faufilé), alors ce processus ne s’enclenche pas et l’endomètre sert de couette douillette à ce dernier 🥰

  • La phase pré-ovulatoire : elle correspond à la maturation de plusieurs follicules ovariens, qui abritent les petits ovocytes, sous l’influence de notre hormone hypophysaire FSH. A la fin, un seul arrivera à maturité ! Pendant ce temps, l’endomètre s’épaissira à nouveau grâce à la sécrétion importante d’œstrogènes. Cette phase associée à la précédente sous souvent réunies sous une seule : la phase folliculaire.

  • La phase ovulatoire : elle est finalement plutôt un moment qu’une phase. L’ovocyte mature va être expulsé de l’ovaire grâce à l’hormone hypophysaire LH. Il va alors débuter sa route dans les trompes pour arriver jusqu’à l’utérus. C’est le début de la période féconde pour la Femme !

  • La phase lutéale : elle clôture le Cycle Menstruel. Le follicule ovarien ayant expulsé l’ovocyte se transforme et dégénère peu à peu toujours sous l’influence de LH. Cette cellule se transforme alors en glande sécrétrice de progestérone, qui va permettre le maintien de l’endomètre sur les parois de l’utérus. A la fin de cette phase, c’est alors reparti pour un tour ! ⭕️

~

Maintenant que vous en savez plus sur le cycle menstruel et ce qui peut le perturber, la question est comment mieux le vivre ? Comme dirait Joël de Rosnay, il faut apprendre à surfer la vie afin qu'elle soit plus fluide. Et pour le cycle, c'est un peu pareil ! 🏄‍♀️ Chaque phase nous confère une énergie différente, dont les pouvoirs nous sont bénéfiques si nous savons les reconnaitre et utiliser. Gaëlle Baldassari du mouvement "Kiffe ton Cycle" propose une illustration que je trouve très parlante et pertinente :

La phase folliculaire est en effet un moment où pendant les menstruations, le calme est Roi. C'est un moment d'introspection dans lequel il est nécessaire de s'apporter douceur et prendre du temps pour son bien-être. S'ensuit la pré-ovulation, remplit de dynamisme et d'enthousiasme permettant de nourrir la confiance en soi et de faire face à toutes les contrariétés. Après mer calme, on retrouve donc de l'énergie pour se hisser en haut de la vague.


La phase ovulatoire est un peu celle de la Superwoman 👩🏼‍🎤 Sans se détourner d'elle-même, la Femme peut assumer ses responsabilités, créer et nourrir de nouveaux projets mais aussi apporter son soutien aux autres. Une vraie surfeuse pro, dont l'ancrage et la détermination lui permettent d'affronter le pic de n'importe quelle vague !


Après cette phase quelque peu éphémère mais au combien énergisante, celle lutéale amorce le passage du "tube" avant le retour sur la sable. C'est donc le moment pour commencer à ralentir et revenir à l'intérieur de soi, en ses Terres. Cette clôture de cycle est propice aux bilans, pour récolter ce qui est bon et se délester du reste.

~

Pour approfondir les pouvoirs que prodiguent le Cycle Menstruel, je vous invite chaudement à vous procurer le livre de Miranda Gray, "La Lune Rouge". Dans ce dernier, elle relie chaque phase à un archétype (Phase ovulatoire : la Sorcière ; Phase pré-ovulatoire : la Vierge ; Phase ovulatoire : la Mère ; Phase lutéale : l'Enchanteresse) qui permet de mieux comprendre les énergies qui nous traversent tout au long du cycle et de s'y associer. Grâce à cette lecture et la réalisation d'un calendrier lunaire, je comprends aujourd'hui beaucoup mieux ce qui se passe dans mon corps et mes émotions. Et cela me permet de mieux utiliser mes potentiels, tout en relativisant lorsque je me sens moins l'énergie de les exprimer 😌

~

Et vous votre cycle menstruel, comment le vivez-vous ? Êtes-vous prête à investir dans les planches qui vous permettront de le surfer ?

16 vues0 commentaire