Velouté d'Orties

Mis à jour : janv. 28

On la trouve partout, mais sa réputation piquante surpasse les qualités de cette plante souvent boudée. Pourtant, nos ancêtres en raffolaient et une soupe à l'ortie était souvent l'annonce d'un repas fin et réconfortant ! Cela faisait longtemps que je voulais remettre cette plante médecine à l'honneur dans ma cuisine. Je vous partage cette recette effectuée un peu à l'instinct et qui a ravi les papilles de toute la famille !

Pour 3 personnes, il vous faudra :

  • 3 - 4 belles poignées d'orties

  • 5 pommes de terre moyennes

  • 1 oignon

  • 1/2 litre de bouillon (de poule ou de légumes pour les végétariens)

La première étape est d'aller ramasser les orties. Profitez-en pour vous mettre en relation avec la plante, c'est une dure au cœur tendre dont la connaissance peut nous transmettre de nombreux pouvoirs de guérison. Privilégiez les feuilles tendres, c'est à dire les 4 dernières qui poussent sur sa pointe. Pour éviter de vous piquer, saisissez les feuilles par le dessous. Ou utilisez des gants si vous vous sentez plus à l'aise.


A votre retour de cueillette, lavez les orties : cela les rendra inoffensif et vous pourrez les saisir sous toutes les coutures ! Epluchez ensuite les pommes de terre et l'oignon puis coupez les en cubes.


Dans une poêle, faites revenir les oignons pour les attendrir. Ajoutez les pommes de terre, faites les dorer puis ajouter le bouillon. Laissez cuire à feu doux jusqu'à ce que les pommes de terre soient cuites. En fin de cuisson, ajoutez les orties et faites les cuire 2 à 3 minutes maximum afin de conserver un maximum de leurs bienfaits nutritionnels. Ajoutez de l'eau si nécessaire afin de recouvrir la préparation.


Mixez alors le tout pour transformer votre préparation en velouté. Servez chaud ! Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un brin de crème (fraîche ou cajou, en fonction de votre préférence) à la préparation pour la rendre plus onctueuse encore !

~

Côté bienfaits nutritionnels, l'ortie est un super aliment au grand pouvoir alcalinisant. Ses feuilles contiennent notamment des protéines (elles couvrent d'ailleurs nos besoins en acides aminés essentiels !), vitamines, minéraux et oligo-éléments. Grâce à cette richesse, l'ortie :

  • Tamponne les déchets acides de l'organisme et l'aide à les évacuer grâce à son action diurétique. Une action deux en un !

  • Apporte un soutien à la reconstruction des muqueuses digestives, et nourrit la flore intestinale grâce à sa teneur en chlorophylle.

  • Aide à la régénération de la fibre osseuse et cartilagineuse et aide à la formation du collagène grâce à sa teneur en silice.

  • Permet une meilleure assimilation du fer en proposant celui dont il dispose enrobé dans de la vitamine C.

  • Renforce le système immunitaire tout en proposant des vitamines aux vertus antioxydantes.

L'ortie est aussi une alliée précieuse de la Femme dans toutes les périodes de sa vie, des premières règles à la ménopause :

  • Sa richesse en fer permet de combler les potentielles carences dues à des règles abondantes ;

  • Son action diurétique atténue les éventuelles rétentions d'eau avant les règles ou pendant la ménopause ;

  • En cas de sécheresse intime, elle peut être utilisée en Vapeurs pour nourrir en profondeur les tissus et augmenter la vitalité du corps.

~

J'espère que cette recette ainsi que la liste des nombreux bienfaits de l'ortie vous aura donné à vous aussi envie de la remettre à l'honneur dans votre cuisine. Si vous l'essayez, n'hésitez pas à partager votre expérience en commentaires !

~

"Mais devant ce que l'on a en abondance on devient indifférent !

De là vient que l'on tient des centaines de plantes pour de mauvaises herbes

et qu'on les foule aux pieds au lieu de les considérer avec admiration comme utiles"

(Abbé Sébastien Kneipp)

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout